La République de Harrington dans la France des Lumières et de la Révolution

BookLa République de Harrington dans la France des Lumières et de la Révolution

La République de Harrington dans la France des Lumières et de la Révolution

Oxford University Studies in the Enlightenment, 2022:12

2022

December 12th, 2022

£65.00

Details

Price

Description

Depuis l’ouvrage de John Pocock, The Machiavellian Moment. Florentine Political Thought and the Atlantic Tradition (1975), on connaît l’importance de James Harrington dans la pensée politique anglo-américaine à la période moderne. Parce qu’au-delà de l’acte de résistance à la tyrannie, il promeut la démocratie et propose les moyens constitutionnels de mettre en œuvre la souveraineté populaire dans un pays de vaste étendue, Harrington a incarné une forme distinctive de républicanisme.
En retraçant l’histoire de sa réception dans la France des Lumières, cet ouvrage a pour but de combler un hiatus entre le grand récit pocockien du républicanisme machiavélien et l’historiographie de la Révolution française. En cela, il s’inscrit dans le panorama brossé en 2010 par l’historienne Rachel Hammersley, et va au-delà. D’une part, il accorde à Hume, Jaucourt ou Rousseau, aux côtés de ses nombreux traducteurs et commentateurs, un rôle central dans l’actualisation de la pensée de Harrington. D’autre part, il montre que son héritage intellectuel fut pluriel. Celui-ci n’est en effet pas seulement l’inspirateur de dispositions constitutionnelles spécifiques : à l’heure où se développe l’économie politique, Harrington apparaît comme le penseur d’une égalité relative des fortunes, perçue comme la seule base possible d’un ordre politique stable.
--
John Pocock’s book The Machiavellian Moment. Florentine Political Thought and the Atlantic Tradition (1975) has shown the importance of James Harrington in Anglo-American modern political thought. Beyond the act of resistance to tyranny, he vindicates democracy and provides the constitutional means for implementing popular sovereignty in a vast country. In doing so, Harrington has incarnated a distinctive form of republicanism.
By reconstructing the history of his reception in eighteenth century France, this book aims to bridge the gap between the great Pocockian narrative of Machiavellian republicanism and the historiography of the French Revolution. It is set against the panorama offered by Rachel Hammersley in 2010 and aims to go further. On the one hand, it shows how central Hume, Jaucourt or Rousseau have been in reviving Harrington’s thought, along with his numerous translators and commentators. On the other hand, it shows that his intellectual legacy was diverse. He did not only stand as the inspirer of specific constitutional measures: as political economy developed, Harrington also appeared as the theoretician of a relative equality of wealth among the people, perceived by many as the true basis of a stable political order.

https://global.oup.com/academic/product/9781802070606?cc=us

Author Information

Myriam-Isabelle Ducrocq est Maître de conférences à l'Université de Paris Nanterre. Ses travaux portent sur la pensée politique anglaise moderne et plus particulièrement sur le républicanisme anglais et sa réception dans la France du dix-huitième siècle. Elle est l'auteur d'une monographie: Aux Sources de la démocratie anglaise. De Thomas Hobbes à John Locke (Presses du Septentrion, 2012). -- Myriam-Isabelle Ducrocq is Senior Lecturer at the University of Paris Nanterre. Her research has focused on modern political thought and more particularly on English republicanism and its reception in eighteenth century France. She has authored a monograph: Aux Sources de la démocratie anglaise. De Thomas Hobbes à John Locke (Presses du Septentrion, 2012).

Table of Contents

Section TitlePage
Remerciements
Avertissement   
Introduction
1. Harrington en son temps
2. Les origines étrangères des Lumières et de la Révolution en France : un territoire encore largement inexploré       
3. Objet du présent ouvrage et sources 
Chapitre 1   Nouvelles d’Angleterre
1. Les passeurs du discours harringtonien sous la Restauration et au-delà de la Glorieuse Révolution
2. Des exils et des voyages : la transmission des idées républicaines de l’Angleterre des Révolutions à la France des Lumières
Chapitre 2   De l’empire des lois à l’Esprit des Lois : Harrington, théoricien d’une république dépassée ?
1. L’Eloge de Montesquieu par Jean-Jacques Rutledge : quand un penseur peut en cacher un autre
2. Montesquieu et l’esprit de modération
3. De la balance du pouvoir à l’équilibre des pouvoirs
Chapitre 3  Montesquieu, Hume et Harrington : un dialogue franco-britannique sur les formes de gouvernement    
1. La méthode ‘ historico-utopique ’ de Harrington
2. La possibilité d’une science du gouvernement : ‘ Que la politique peut être réduite en forme de science ’
Chapitre 4  Harrington dans le laboratoire politique européen des années 1750-1780
1. Oceana : un modèle de constitution pour la Corse ?
2. Harrington dans L’Encyclopédie
3. Rousseau et Mably au chevet de la République nobiliaire de Pologne     
Chapitre 5  Traduire Harrington sous la Révolution
Introduction
1. Les traductions de Harrington en l’an III : présentation matérielle et paratexte
2. Échos de la Révolution anglaise sous la Révolution française : jeux d’échos et enjeux de la traduction         
3. La traduction historique et culturelle de Harrington
Chapitre 6  Emmanuel-Joseph Sieyès et ‘l’invention’ d’une science politique
1. Harrington et Sieyès : ‘géomètres de la république’
2. Sieyès et la critique de la constitution gothique
3. Au-delà du modèle républicain classique : le concept de représentation chez Sieyès
4. L’extension du principe de division du pouvoir : la jurie constitutionnaire
Conclusion
Bibliographie
1. Sources primaires
2. Sources secondaires