European Journal of Language Policy

L’anglicisation des formations universitaires est-elle une politique linguistique ?

European Journal of Language Policy (2022), 14, (1), 53–65.

Abstract

L’emploi de l’anglais comme langue d’enseignement et la création de formations en anglais pour attirer des étudiants en mobilité internationale constituent un enjeu majeur de l’internationalisation de l’enseignement supérieur dans les pays non-anglophones, y compris en France. S’agit-il pour autant d’une politique linguistique ? Il est permis d’en douter. En effet, les dirigeants universitaires et les décideurs poltiques ignorent largement les mises en garde et les travaux des sociolinguistiques et des chercheurs en didactologie sur cette question, et préfèrent s’appuyer sur l’évidence d’une anglicisation inévitable. À rebours d’une authentique politique linguistique universitaire, c’est l’absence de réflexion sur la place des langues et sur le coût des choix linguistiques qui encourage ce phénomène.

The use of English as the language of instruction and the increase of classes taught in English in non-native English speaking countries to appeal to international students is a major issue of the internationalisation of higher education, in France just like in many other countries. Is this global trend of Englishisation a language policy at all? It’s dubious. Indeed, university leaders and policymakers largely ignore the warnings and work of sociolinguistics and language education researchers on this issue, and they’d rather rely on the assumption of inevitable Englishisation. Contrary to a genuine university language policy, it is the lack of reflection on the place of languages and the cost of language choices that encourages this phenomenon.

Access Token
£25.00
READ THIS ARTICLE
If you have private access to this content, please log in with your username and password here

Références

Anquetil, M. (2012) ‘Pour une politique linguistique universitaire au service d’une internationalisation plurilingue et durable, un rôle pour la réflexion francophone ?’, Quaderni di Linguistica 3: 31-46. Google Scholar

Beacco, J.-C. (2019) ‘L’internationalisation des formations d’enseignement supérieur : la question des langues, de politique en didactique’, Recherche et pratiques pédagogiques en langues de spécialité (Cahiers de l’APLIUT) [revue numérique] 38(2). Disponible en ligne : https://journals.openedition.org/apliut/7129 (consulté le 12 décembre 2020). Google Scholar

Blattès, M. (2018) ‘Policy Development for English-medium Instruction in French Universities’, European Journal of Language Policy/ Revue europeénne de politique linguistique 10(1): 13-37. Google Scholar

Calvet, L.-J. (1999) Pour une écologie des langues du monde. Paris: Plon. Google Scholar

Calvet, L.-J. (2005) ‘Mondialisation, langues et politiques linguistiques’, Synergies Chili 1: 1-12. Google Scholar

Cussó, R. et Gobin, C. (2008) ‘Du discours politique au discours expert : le changement politique mis hors débat ?’, Mots. Les langages du politique 88: 5-11. Google Scholar

Graziani, J.-F. (2014) ‘De la loi Toubon à la loi Fioraso: Quel cadre légal pour les formations en anglais dans les universités françaises ?’ European Journal of Language Policy/ Revue europeénne de politique linguistique 6.2: 159-74. Google Scholar

Lelièvre, F. et Forlot, G. (2014) ‘Éducation et plurilinguisme : quel rôle pour l’anglais ?’, Cahiers internationaux de sociolinguistique 1: 161-71. Google Scholar

Tremblay C. (2018) ‘L’enseignement supérieur et la recherche entre anglicisation et internationalisation’ Repères DoRiF 17: 1-8. En ligne : http://www.dorif.it/ezine/ezine_articles.php?id=419 (consulté le 6 avril). Google Scholar

Truchot, C. (2005) ‘L’anglais comme « lingua franca » : observations sur un mode de majoration’, Cahiers de sociolinguistique 1: 167-78. Google Scholar

Usunier, J.-C. (2013) ‘La rhétorique circulaire du monolinguisme anglais dans le domaine de l’économie et du management’, Bulletin suisse de linguistique appliquée, numéro spécial : 107-20. Google Scholar

Zanola, M.T. (2013) ‘The Attractiveness of Second-cycle and PhD Studies in Europe: A Question Among Others: Which Language?’, European Journal of Language Policy/ Revue europeénne de politique linguistique 5(2): 247-56. Google Scholar

Rapports

Dubourg-Lavroff, S., Champion, P., Delpech de Saint-Guilhem, J., et Nattiez, R. (2015) Bilan des enseignements non francophones dans l’enseignement supérieur. Rapport à la ministre de l’ENESR (Paris). Google Scholar

Grin, F. (2005) L’enseignement des langues étrangères comme politique publique. Rapport au Haut Conseil de l’Evaluation de l’École. Google Scholar

Le Déaut, J.-Y. (2013) Refonder l’université, dynamiser la recherche, mieux coopérer pour réussir. Rapport remis à J.-M. Ayrault, Premier ministre, le 14 janvier 2013. Google Scholar

Articles de presse

Beyer, C. (2013) ‘L’enseignement supérieur doit bouger !’, Interview de G. Fioraso. Le Figaro étudiant, 20 mars. Google Scholar

Bretton, L. (2013) ‘Hollande dans son costume de VRP à Tokyo’. Libération, 8 juin. Google Scholar

Gonzague, A. (2013) ‘Cours 100% en anglais à la fac : ça se fait déjà, my dear !’ Le Nouvel Observateur, 19 avril. Google Scholar

Kervasdoué (de), C. (2018) ‘L’université en anglais : soft power ou menace pour le français ?’ Émission de radio sur France culture. Disponible en ligne : https://www.franceculture.fr/emissions/hashtag/luniversite-en-anglais-soft-power-ou-menace-pour-le-francais (consulté le 12 décembre 2020). Google Scholar

If you have private access to this content, please log in with your username and password here

Details

Author details

Graziani, Jean-François